Entre désaccords politiques et révolution numérique, l’ Intelligence Artificielle est aujourd’hui au cœur des débats. De plus en plus présente, dans le secteur public comme privé, l’ Intelligence Artificielle tend à se développer dans les prochaines années. Mais qu’est-ce que l’ Intelligence Artificielle ? Comment va-t-elle révolutionner le monde de l’entreprise ? Quels sont les risques à prendre en compte ?

 

Intelligence Artificielle, qu’est-ce que c’est ?

 

IA : Une définition large et complexe

L’ Intelligence Artificielle, souvent abrégée en IA ou AI en anglais, souffre d’une définition plutôt complexe. Puisque celle-ci concerne différents domaines, et évolue perpétuellement. Selon Marvin Lee Minsky, l’un de ses pionniers, l’ Intelligence Artificielle serait : « la construction de programmes informatiques qui s’adonnent à des tâches qui sont, pour l’instant, accomplies de façon plus satisfaisantes par des êtres humains car elles demandent des processus mentaux de haut niveau tels que : l’apprentissage perceptuel, l’organisation de la mémoire et le raisonnement critique ». L’ Intelligence Artificielle concerne donc l’ensemble des moyens développées dans le but de créer des machines capables d’imiter l’intelligence humaine.

 

IA : Entre synonymes et confusions

L’Intelligence Artificielle est souvent accompagnée d’autres termes proches, ce qui crée une certaine confusion auprès du public.

  • Machine learning :

En effet, on la rapproche souvent de « machine learning » ou apprentissage automatique/statistique en français. Le machine learning est en fait un sous-ensemble de l’Intelligence Artificielle. Ce dernier concerne alors le développement de méthodes permettant à une machine d’évoluer et d’effectuer des tâches problématiques grâce à des algorithmes. Plus simplement, il renvoie aux moyens qui permettent aux machines d’apprendre à réaliser une certaine tâche sans être explicitement programmé pour le faire.

  • Deep learning :

Le deep learning ou apprentissage profond est aussi une branche de l’ Intelligence Artificielle, et du machine learning. Le deep learning concerne un ensemble de méthodes d’apprentissage automatique tentant de créer grâce à des algorithmes un réseau neuronal artificiel. Celui-ci dans le but d’imiter la résolution de problèmes effectuée par les neurones du cerveau humain.

 

Intelligence Artificielle, quel potentiel ?

 

Depuis la victoire de l’ordinateur Deep Blue en 1997 face au champion du monde d’échecs Garry Kasparov, l’ Intelligence Artificielle ne cesse de progresser. Chatbots, assistants vocaux, ou robots, toutes les grandes entreprises misent sur cette intelligence à l’aube de 2018.

 

IA : Une aide aux entreprises

L’ Intelligence Artificielle progresse de manière conséquente, et les grandes marques l’ont bien compris. En effet, les géants du numérique comme Google ou Amazon savent profiter et développer les atouts de l’ Intelligence Artificielle. Amazon a par exemple ouvert récemment sa première boutique connectée : Amazon Go. S’investissant dans le smart retail, le leader de l’e-commerce s’est servi de l’ Intelligence Artificielle pour développer un magasin autonome, sans caisses. Ainsi, pour entrer, le client n’a qu’à scanner son application Amazon Go avec son téléphone et commencer ses achats. Ce sont des caméras et capteurs équipés du deep learning qui se chargent de contrôler et d’associer les produits au client, pour facturer le tout sur leur compte Amazon. En plus des points de vente connectés, l’ Intelligence Artificielle permettra généralement d’améliorer l’expérience client. En effet, celle-ci pourra personnaliser l’expérience au maximum, en allant au plus proche des envies et besoins du client.

 

IA : Créatrice d’emplois

Contrairement à ce que pourrait penser la majorité, l’essor du digital et de l’ Intelligence Artificielle créerait plus d’emplois qu’elle n’en détruirait. En effet, le secteur du numérique est celui qui a créé le plus d’emplois avec 700 000 postes en France ces dix dernières années. Selon une étude réalisée par Dell, 85% des emplois qui existeront en 2030 n’existent même pas aujourd’hui. Certes, des emplois mourront, mais de nouveaux métiers vont se développer peu à peu, pour apprendre à manager et contrôler cette nouvelle intelligence.

 

En savoir plus :

E-Commerce 2018 : Les Grandes (R)Évolutions

CES 2018 : Le Digital Allié De Votre Quotidien !

Elodie Abadie Garcia

Elodie Abadie Garcia

Chargée de marketing et communication digital pour Le Web Français

One Comment

Leave a Reply

le web francais mag agence web

#COCORICO !

Restez informé !

Nous vous envoyons une newsletter mensuelle pour vous partager les meilleurs articles du Mag !

#COCORICO ! Vous êtes inscrit à la newsletter du Web Français