Quand on se lance sur le marché avec un nouveau produit digital, le choix du support est multiple : application mobile payante, application gratuite ou encore web-application. Voici un aperçu non exhaustif des avantages et des inconvénients de chaque option.

 

Application mobile

 

Le marché de l’application mobile, dite aussi “application native”, ne cesse de fleurir depuis l’avènement du digital. Aujourd’hui, tout un chacun possède un smartphone sur lequel il pourra télécharger toutes sortes d’applications gratuites ou payantes. Les applications gratuites ont le vent en poupe, et ce pour plusieurs raisons. En effet, de part sa gratuité, l’internaute développe moins d’attente face aux petites imperfections que peut présenter ce type d’applications. A contrario, l’utilisateur sera beaucoup plus exigeant face à une application payante, celle-ci devant répondre à des critères de qualité en terme de design, d’ergonomie et bien sûr de service.

Une application mobile se destine surtout à des business qui souhaitent développer leur image de marque. Ce type de produit permet notamment de renvoyer une image dynamique et innovante d’une entreprise, qu’elle soit fraichement installée sur le marché ou moins récente. Par exemple, une institution publique établie depuis plusieurs dizaines d’années qui se lance dans le développement de son application mobile gratuite aura plus de chance de rayonner parmi les jeunes générations et de renvoyer une image dynamique et attrayante de son activité.

 

Web-Application

 

La web-application est tout simplement un site internet que l’on peut consulter sur son ordinateur, sa tablette ou son smartphone. Nul besoin de télécharger une application sur App Store ou sur Play Store. Il suffit d’indiquer une URL classique sur son navigateur web (safari, chrome, etc…) pour avoir accès à une web-application.

L’avantage d’une web-application réside dans son développement qui se trouve être beaucoup moins contraignant que celui d’une application mobile gratuite ou payante. Pourtant le design reste similaire et l’expérience utilisateur n’en est pas moins satisfaisante. Pour l’internaute, la seule différence sera de ne pas avoir de petite icône sur son smartphone lorsqu’il se rendra sur l’application, puisqu’il devra passer par son navigateur web. Pour le développeur du produit, il faudra cependant faire attention au volume de la web-application afin de ne pas ralentir l’ouverture de la page web. En effet, un débit réduit durant l’utilisation la web-application, ralentira le téléchargement de la page. Aussi, pour tous les utilisateurs qui souhaitent profiter d’un téléchargement optimal en wifi à la maison. Il est possible de connaître son éligibilité à la fibre. Pour plus d’informations, cliquez ici.

La web-application est particulièrement appréciée par les jeunes entreprises qui cherchent à acquérir de nouveaux clients via le web. Par exemple, pour les comparateurs de tarifs ou de produits, une web-application permet de réaliser une estimation et de faire son choix parmi plusieurs possibilités en ligne. Cette option est prisée par les start-up qui traitent gratuitement de souscriptions de contrats, que ce soit pour les assurances, l’énergie, les offres internet ou mobiles.

Nos derniers articles : 

Qwant Junior: Le moteur de recherche pour enfants!

IGTV, Instagram se lance dans la vidéo!

Elodie Abadie Garcia

Elodie Abadie Garcia

Chargée de marketing et communication digital pour Le Web Français

Leave a Reply

le web francais mag agence web

#COCORICO !

Restez informé !

Nous vous envoyons une newsletter mensuelle pour vous partager les meilleurs articles du Mag !

#COCORICO ! Vous êtes inscrit à la newsletter du Web Français